Recherche personnalisée
 

Valid XHTML 1.0!

euro Le permis à 1 euro par jour
Comment obtenir le permis de conduire
Préfecture de Police
Renseignements très précis donnés par la préfecture de Police.
Code de la route
La signalisation routière : les panneaux
Arrêté du 7 mai 1997 fixant la liste des incapacités physiques incompatibles avec l'obtention ou le maintien du permis de conduire ainsi que des affections susceptibles de donner lieu à la délivrance de permis de conduire de durée de validité limitée

La carte de france des temps d'attente pour le passage du permis

france
Article du Figaro


Conduire en France avec un permis hors Union européenne

Utilisation du permis national sous certaines conditions

Tout titulaire d'un permis de conduire délivré par un Etat extérieur à l'Union européenne (UE) ou à l'Espace économique européen (EEE) peut l'utiliser pendant une durée d'un an à compter de la date d'acquisition de sa résidence habituelle en France, s'il remplit certaines conditions. 

Conditions à remplir 

S'il est de nationalité française, l'intéressé doit avoir été domicilié au moins six mois dans le pays où le permis lui a été délivré. 

S'il est de nationalité étrangère, il doit l'avoir obtenu avant la délivrance de son premier titre de séjour. Un étranger travaillant et résidant en France, qui passe le permis dans son pays d'origine, ne peut l'utiliser en France. 

Autres conditions à remplir : 

  • le permis doit être en cours de validité, 

  • il doit avoir été délivré par l'Etat dans lequel l'intéressé a sa résidence normale, 

  • il doit être rédigé en français, ou accompagné d'une traduction officielle. 

  • l'intéressé doit avoir l'âge minimal pour conduire en France les véhicules de la catégorie équivalente, 

  • l'intéressé ne doit pas faire l'objet, dans le pays d'origine, d'une mesure de suspension, restriction ou annulation du droit de conduire. 

Echange du permis contre un permis français 

Le permis national, en cours de validité, peut être échangé contre le permis français, sans que son titulaire soit tenu de subir les examens du permis de conduire. 

La demande doit être faite à la préfecture, dans un délai d'un an à compter de la date d'acquisition de la résidence habituelle en France. 

Permis non valide 

Au-delà de ce délai, ce permis n'est plus reconnu et son titulaire perd tout droit de conduire un véhicule pour lequel le permis de conduire est exigé. 

L'intéressé doit se présenter à l'examen du permis de conduire. 

En cas de conduite sans permis de conduire en cours de validité, l'auteur est passible d'une amende de 4e classe. 

Pour toute information, s'adresser : 

  • à la préfecture du domicile, 

  • à Paris, à la préfecture de police. 

Arrêté du 7 mai 1997 Liste des États avec lesquels la France procède ou non à l'échange réciproque des permis de conduire
(hors Union européenne) (26 mars 2007)

Des conseils forts utiles et précis de cochise_fr :

"... Pour l'attention, le regard doit "balayer" de gauche à droite en permanence: rétro gauche, devant soi, rétro central, rétro droit, tableau de bord, devant soi..... Et on recommence toutes les cinq à dix secondes. Pour l'examen, il est recommandé de tourner ostensiblement la tête à gauche et à droite pour l'examinateur, bien que cet exercice puisse se faire uniquement en tournant les yeux (d'où l'utilité de rétros bien réglés). De plus, devant soi, il faut toujours regarder le plus loin possible afin d'anticiper les réactions possibles du véhicule qui nous précède que l'on ne "colle" jamais pour avoir un peu de place pour réagir si nécessaire (mais pas non plus trop loin) en adaptant cette distance à la vitesse.

Pour l'anticipation, c'est elle qui vous donnera du temps pour réfléchir, puis agir à ce que vous allez avoir à faire. Ainsi, hors de toute précipitation, vous pourrez avoir une conduite plus sereine. C'est applicable en permanence, mais prenons un exemple:

Accès à un rond point avec balise de priorité laissant la priorité à ceux qui sont déjà sur le rond point. Si vous anticipez les mouvements des véhicules circulant sur le rond point, une vitesse adaptée vous permettra de vous insérer dans le flot de circulation sans vous arrêter et sans gêner quiconque. Si vous vous arrêtez, l'insertion sera toujours plus difficile puisque votre vitesse part de zéro. Pour l'examen, le tour du rond point se fera en restant à droite avec le clignotant à gauche à l'entrée, puis le clignotant à droite afin de sortir à la sortie suivante. Oubliez le fait de "couper" le rond point pour l'examen...même s'il n'y a personne dessus).

Pour les créneaux, pensez à régler votre rétroviseur droit de telle manière que l'angle inférieur gauche de la glace de votre rétroviseur vous laisse voir votre roue arrière droite. S'arrêter parallèlement au véhicule en stationnement sans le serrer (30cm suffisent). Repérez mentalement l'angle à donner à la voiture afin qu'elle soit en travers avec la roue arrière droite à 30cm du trottoir (usage du rétro droit, on ne se retourne pas..Et pendant le début de la manœuvre, on n’oublie pas de vérifier le léger déport de l'aile avant gauche vers l'extérieur au cas où un véhicule vous raserait de trop près), et l'angle de l'aile avant droite à hauteur du pare-choc du véhicule en stationnement (angle variable suivant la longueur de votre véhicule et la place disponible). A cette position, il suffira de contre-braquer à fond pour se mettre correctement en place sans manœuvre supplémentaire que de redresser les roues avant. ..."

(Source : http://www.web-libre.org/)

 

Freelance Web Designer